La bible satanique

L'Apocalypse selon Lucifer

image du l'article

Par Anton LaVey
1er février 2006
Prix : 36 €

Extrait :

Appelé « Le Pape Noir » par nombre de ses disciples, Anton LaVey a fait le premier pas du chemin qui allait le mener vers la Grande Prêtrise de l'Église de Satan lorsqu'il avait 16 ans et qu'il jouait de l'orgue au cours d'un carnaval : « Le samedi soir, je voyais des hommes convoiter des femmes en train de danser à demi nues, et le dimanche matin, alors que je jouais de l'orgue dans la messe évangéliste à l'autre bout du carnaval, je voyais ces mêmes hommes assis avec leur femme et leurs enfants, demandant à Dieu de les pardonner et de les libérer des désirs de la chair. Et le samedi suivant, ils étaient de nouveau au carnaval ou dans quelque autre endroit permissif. C'est là que j'ai compris que l'Eglise chrétienne prospère sur l'hypocrisie, et que la nature charnelle de l'homme est indéniable ! » Dès ce moment de sa vie, son chemin était tracé. Finalement, au cours de la dernière nuit d'avril de l'année 1966 - Walpurgisnacht, la nuit du plus important rassemblement des personnes s'adonnant à la sorcellerie -, LaVey s'est rasé le crâne dans la tradition des anciens bourreaux et a annoncé la formation de l'Église de Satan. À l'occasion du cinquantième anniversaire de la fondation de l'Église la plus sulfureuse du XXe siècle, cette réédition du best-seller d'Anton LaVey, qui s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires à travers le monde, se pare d'une nouvelle préface et de plusieurs illustrations de Nicolas Castelaux.

Le rapport Columbine

Autopsie d'un carnage

image du l'article

Par Etat du Colorado
16 septembre 2015
Prix : 28 €

Extrait :

Le 20 Avril 1999, Eric Harris et Dylan Klebold, deux adolescents fascinés par l'ultra-violence et motivés par une soif de revanche insatiable, arpentent les couloirs de leur lycée armés jusqu'aux dents, et sèment l'horreur et le chaos pendant près d'une heure, laissant 12 morts et de nombreux blessés dans leur sillage. L'Amérique tremble devant ses enfants tueurs, accusant pêle-mêle l'influence des jeux vidéos, de la musique Metal et des sites internet incitant à la haine. Le Rapport Columbine a été commandité par le Gouverneur du Colorado, Bill Owens, afin d'apporter quelques réponses aux nombreux dysfonctionnements qui ont permis à Reb et Vodka, les parias du lycée Columbine, de se venger de leurs camarades de classe de la pire façon imaginable. Ce rapport officiel du gouvernement américain offre non seulement un aperçu très détaillé sur le cauchemar que les deux ados ont déclenché autour d'eux, mais aussi sur la façon dont ils se sont préparés à le faire, et sur ce qui aurait dû être fait pour les en empêcher. C'est un document unique, à la fois remise en question des pratiques d'intervention policières, et critique voilée de la culture du harcèlement en milieu scolaire, matrice implacable donnant naissance à des monstres de l'envergure de Dylan Klebold et Eric Harris. Amok !, un essai de Nicolas Castelaux sur les faits et gestes des tueurs de masse illustré par plusieurs cas plus ou moins célèbres, complète le Rapport par une interprétation très personnelle sur ce qui motive ces adolescents et ces hommes à ouvrir les portes de l'enfer à coups de fusils d'assaut et de pistolets-mitrailleurs...

© 2021 Camion Blanc - Réalisation & Hébergement  image entreprise de la réalisation de la page