De l'Assassinat considéré comme un des beaux-arts

Image de l'article

Présentation

Thomas de Quincey (1785-1859) fut un des écrivains anglais les plus célèbres de son temps. L'audience de son oeuvre dépassa de loin les frontières des îles Britanniques et de son époque et l'on sait qu'il fut un modèle tant pour Edgar Allan Poë, Charles Baudelaire, Nikolaï Gogol ou Jorge Luis Borges que pour Hector Berlioz à qui il inspira le thème de la Symphonie fantastique. Auteur brillant, Quincey fut aussi un opiomane frénétique durant toute sa vie et il a rendu compte de son addiction de manière détaillée dans Confessions d'un mangeur d'opium publié chez le même éditeur. Ce livre est à ce titre un document du plus grand intérêt car c'est la première description en Europe des effets de cette drogue. En plus de ce livre scandaleux pour son époque, Thomas de Quincey fut aussi l'auteur du très dérangeant De l'assassinat considéré comme un des beaux-arts, le premier ouvrage consacré, avec humour, ironie et une sympathie non dissimulée, aux tueurs et aux meurtriers depuis Caïn jusqu'aux plus connus du XIXe siècle. Peu connu et quasiment tombé dans l'oubli, ce livre méritait une nouvelle édition.



Auteur Thomas de Quincey
Date de parution 24 mars 2018
Prix 28 €
Nombre de pages 174
ISBN 9782357799707
Code CB146
© 2018 Camion Blanc - Réalisation & Hébergement  image entreprise de la réalisation de la page