L'éditeur qui véhicule le soufre !

GILLES DE RAYS

Une grande figure diabolique

image du l'article

Par Roland Villeneuve
21 juin 2016
Prix : 26 €

Extrait :

Nombreux sont les ouvrages à avoir tenté de redorer le blason du seigneur Gilles de Rays, figure tragique du Moyen Age, alchimiste maudit, diaboliste et esthète nécrophile, dont la carrière de bouilleur d’enfants a terni le statut de héros national. Cet ouvrage marque une réaction contre ce genre par trop facile et tendancieux. Avant tout, nous avons cherché à être exact, à ne rien écrire qui ne soit immédiatement vérifiable et les hypothèses que nous avons pu formuler tiennent toujours compte d'une source digne de foi. Quelle influence joua de façon déterminante sur l’évolution de sa névrose ? Une éducation désordonnée ; un mariage consanguin qui put développer une prédisposition héréditaire aux pratiques d'une dévotion maladive ; la compagnie d'une sainte qu'il ne put sauver, ou, simplement, la lecture de quelques ouvrages malsains ? Le maréchal de Rays, dont la somptuosité criminelle jamais ne connut d'égale fut, par excellence, l'homme d'une telle époque qui, au raffinement artistique et religieux, alliait la cruauté et la plus effrénée débauche. Dans le domaine de tout ce qui dépasse la nature, l'esprit éprouve une certaine gêne à concevoir que l'on peut aisément passer de la mystique divine à la mystique diabolique. C'est pourtant là que réside la seule explication du « cas » de Gilles de Rays, qui, sans transition, passa du camp de Dieu dans celui du Maudit.

ALLAN KARDEC

L'homme qui parlait aux Esprits

image du l'article

Par Christian Bouchet
19 mai 2016
Prix : 32 €

Extrait :

Allan Kardec a vécu deux vies successives... Sous le nom de Denizard Rivail, il a mené, de sa naissance à sa cinquantième année, l’existence banale d’un membre de la moyenne bourgeoisie parisienne. Après des études secondaires et supérieures, il a été, avec plus ou moins de réussite, durant trente années, enseignant, directeur de cours privés et rédacteur de manuels scolaires. En 1854, il découvre le spiritisme, se convainc qu’il a été dans une précédente existence un druide du nom d’Allan Kardec et se fait, durant quinze années, connaître mondialement sous ce nom comme le théoricien et le codificateur principal du spiritisme. Cet ouvrage, dans une première partie est consacré à cette étonnante personnalité dont l’ouvrage Le livre des Esprits devint rapidement un best-seller. Son influence toucha tous les pays du monde et toutes les classes sociales. Plus de cent quarante ans après sa mort, sa tombe, au cimetière du Père Lachaise, reste toujours celle qui reçoit le plus grand nombre de visiteurs. Situant cette vie hors du commun dans l’évolution de l’histoire des idées, l’auteur montre comment Allan Kardec a su mettre en ordre, grâce à son génie, les thèses d’un courant qui lui préexistait. Le lecteur découvrira également dans ce livre le rôle prééminent qu’il joua dans le développement de nouveaux mouvements religieux. Ainsi, le spiritisme kardéciste est devenu un véritable phénomène de société au Brésil, tandis qu’il a donné naissance à une religion de guérison en Belgique et à un mouvement spiritualo-nationaliste au Vietnam. Il connaît même actuellement une seconde jeunesse via le channeling du mouvement New Age. Enfin, dans une dernière partie, ce livre propose une anthologie thématique des écrits d’Alan Kardec, d’âme à tombeau, en passant par famille sympathique, métempsycose, réincarnation, etc.

LE SPIRITISME

Comment parler avec les morts

image du l'article

Par Christian Bouchet
20 avril 2016
Prix : 28 €

Extrait :

Le spiritisme est l’art de communiquer avec les esprits des personnes défuntes grâce à des techniques précises et éprouvées. Si la pratique est ancienne - on trouve les premiers témoignages d’évocation des âmes des morts dans La Bible - ce n’est qu’en 1847 que le spiritisme, comme nous le connaissons, apparut aux États-Unis. Mouvement informel et confus à ses débuts, il trouva son théoricien et codificateur dans la personne d’un Français, Allan Kardec. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, le spiritisme fut un phénomène de grande amplitude dont l’influence fut importante dans les milieux scientifiques, politiques et culturels. Si l’intérêt pour cette doctrine a été en décroissant par la suite, le spiritisme connaît cependant, depuis le dernier quart du XXe siècle, une embellie grâce au mouvement du Nouvel Âge qui lui a donné une nouvelle dénomination : le channeling. Dans cet ouvrage sur le spiritisme, l’auteur - qui a publié chez le même éditeur une biographie d’Allan Kardec - retrace l’histoire de ce courant, de ses différentes variantes et de leurs évolutions, sans oublier d’étudier sa théorie et sa pratique. Ouvrage neutre dans ses descriptions et ses analyses, Le spiritisme, comment parler avec les morts, rédigé par un spécialiste de l’étude des mouvements spirituels minoritaires, passionnera aussi bien les spirites et leurs amis, que les incrédules et les chercheurs.

SHAMBHALA, LE ROYAUME ROUGE

Magie et géopolitique au coeur de l’Asie

image du l'article

Par Andrei Znamenski
19 novembre 2015
Prix : 36 €

Extrait :

Dans les années 1920, dans un laboratoire secret, Gleb Boki – un bolchevique spécialiste de cryptographie, de codes secrets et de surveillance électronique – et son ami Alexandre Bartchenko, un écrivain occultiste de Saint-Pétersbourg, menèrent en commun des recherches sur la cabbale, le soufisme, le kalachakra, le chamanisme et d’autres traditions ésotérique, tout en préparant une expédition au Tibet afin de partir à la recherche de la ville légendaire de Shambhala. Dans les mêmes années, à New York, le peintre russe émigré Nicolas Roerich et son épouse Hélène, préparaient eux aussi une expédition dans le cœur même de l’Asie profonde, espérant voir se réaliser la prophétie de Shambhala, c’est-à-dire l’établissement d’un royaume spirituel qui serait un modèle à suivre pour l’humanité. Pour faire aboutir leur projet, ils caressaient l’idée d’apparier le bouddhisme tibétain et le communisme. Associer le marxisme à l'occultisme et au bouddhisme tibétain n'est pas chose habituelle et pourtant des contacts et des alliances improbables eurent lieu, Shambhala, le royaume rouge, premier ouvrage à traiter de ce sujet, rend compte d'une partie de ceux-ci en suivant les itinéraires croisés du dirigeant de la Guépéou Gleb Boki, de l'écrivain occultiste Alexandre Bartchenko, et des précurseurs du New Age Nicolas et Hélène Roerich.

© 2016 Camion Blanc - Réalisation & Hébergement  image entreprise de la réalisation de la page